Pour un commun multiple. L'expérience du Bal des Pianos en région parisienne: Edifier le Commun, I

Filippo Bonini Baraldi, Florent Manneveau

Research output: Contribution to journalArticle

Abstract

La « vie musicale » parisienne de ce début de XXIe siècle nous paraît pauvre. Cette pauvreté ne concerne pas le nombre d'œuvres créées et diffusées, mais plutôt les possibilités qu'a chaque individu d'évoluer, de s'émanciper, de tisser des liens et plus généralement de « faire société » via la musique. Trois problèmes majeurs nous en semblent responsables : le renfermement des habitants en des communautés closes, la rigidité des normes et des interdits, l'uniformisation des modes de performance. Comment agir pour changer cette situation ? Dans quelle mesure l'ethnomusicologie peut-elle proposer des alternatives ? Dans le « Bal des Pianos » – un projet musical qui s’est déroulé en région parisienne entre 2005 et 2012 – nous avons mis en œuvre des « contre-dispositifs » afin d'inventer un espace où expérimenter, à travers la musique, de nouvelles formes de relations et d’interactions, comme alternatives aux normes et standards du spectacle vivant. Revenir sur cette expérience à quelques années de distance nous permet de la mettre en relation avec d'autres pratiques et pensées musicales, présentes dans d'autres régions du monde tout comme chez certains compositeurs contemporains. Multiplicité hétérogène, auto-organisation et autonomie, composition et décomposition d’interactions en flux continu, polymusiques, multiple commun : voici les termes-clé qui rendent compte de la manière de penser l'action collective propre au Bal.
Original languageFrench
Pages (from-to)online
JournalFiligrane — Musique, esthétique, sciences, société
Volume19
Publication statusPublished - Dec 2015

Cite this