Le Rôle des Ingénieurs dans l'Administration Portugaise, 1852-1900

Research output: Contribution to journalArticle

Abstract

En 1851 c’est établi au Portugal un nouveau régime politique - la “Régeneration”. Ce nouveau régime politique retenait l´importance des travaux publics pour la modernisation de l´économie et les liens étroits entre l´idée de progrès et les objets et systèmes techniques. Or, la structure administrative existante ne s'assemblait à ce programme de développement du pays. Ainsi, ce sont crées de nouveaux ministères tel que le Ministère des Travaux Publics, Commerce et Industrie (1852), auquel se sont concentrés tous les services concernant les travaux publics et les activités économiques. Dans ce ministère les compétences techniques ont été valorisées et, à cause de ça, les ingénieurs ont eu une intervention active. En 1852 la présence des ingénieurs militaires dans les structures de ce ministère, comme c’este le cas du Conseil des Travaux Publics est nettement majoritaire, bien que beaucoup d’avis qu’ils avaient besoin de donner étaient liés aux affaires d’ingénierie civile. Cette situation était justifiée par le faible nombre d’ingénieurs civils qu’existaient au Portugal à cette époque-là, mais peu à peu le rôle les ingénieurs civils devaient de plus en plus important, soit ceux qui ont fait une formation au Portugal, soit ceux que ont fait la formation à l’étranger, comme c’est le cas de l’École des Ponts et Chaussées, Dans ce texte on analyse le rôle que les ingénieurs ont eu dans les différentes structures du Ministère des Travaux Publics, Commerce et Industrie, comme c’était le cas du Conseil des Travaux Publics, et la graduel affirmation de l’ingénierie civil dans ce ministère. On analysera l’action des ingénieurs au Portugal et aux colonies africaines.
Original languageUnknown
Pages (from-to)351-365
JournalQuaderns d'Història de l'Enginyeria
VolumeX
Issue numberNA
Publication statusPublished - 1 Jan 2009

Cite this