Le “Maître des cheveux roux” ou l’enlumineur du Codex Alcobacense 458 de la Bibliothèque Nationale du Portugal

Research output: Contribution to journalArticlepeer-review

Abstract

La bible Alc. 458 du Fond de Réservés de la Bibliothèque Nationale du Portugal, un manuscrit enluminé des premières décennies du XIIIe siècle provenant de l’abbaye cistercienne d’Alcobaça, est, sans doute, un codex d’une importance singulière, en tant qu’objet artistique, mais aussi comme témoin d’une significative activité d’un maître enlumineur qui, à plusieurs occasions, a travaillé sur commande pour des abbayes de l’Ordre de Cîteaux, ou pour des individualités qui entretenaient des relations avec celles-ci. La richesse matérielle et iconographique, alliée à d’autres caractéristiques du livre semble indiquer, cependant, une commande particulière liée, certainement, à une utilisation individuelle du codex. Par ailleurs, l’identification d’un ensemble de manuscrits provenant du même lieu de production, ou sur lesquels a travaillé le même maître enlumineur, confirme l’existence de relations particulières entre des abbayes du même ordre, notamment en ce qui concerne la circulation de manuscrits et une production externe aux scriptoria monastiques, destinée à une aristocratie cléricale ou laïque.
Original languageFrench
Pages (from-to)435-444
JournalHortus Artium Mediaevalium
Volume21
Publication statusPublished - 2015

Keywords

  • Illuminated manuscripts
  • cistercian medieval libraries
  • gothic bibles

Cite this