"Feodalite, seigneurie, feodalisme": Georges Duby and medieval studies tradition

Research output: Contribution to journalArticlepeer-review

Abstract

Au long de toute son œuvre, Georges Duby n’a cessé d’exprimer son mécontentement à l’égard de la notion de « féodalité », pourtant centrale au sein des études médiévales en son temps. À
différentes reprises, il a déclaré expressément combien cette notion et l’épithète de « féodal » lui paraissaient inadéquates lorsqu’appliquées à la société des xie et xiie siècles. Dans l’impossibilité de se débarrasser de ces vocables qui avaient été accueillis par la gent médiéviste, Duby les intègre dans son lexique, mais tiendra à ne pas les utiliser sans attirer en même temps l’attention sur leur caractère arbitraire et conventionnel. Cet article a pour but de présenter le grand modèle que Duby a construit dans sa thèse, afin de comprendre les réserves qu’il fait sur l’à-propos de cette notion de « féodalité » qui s’est imposée au vocabulaire des spécialistes. Après suivre la manière dont Duby a essayé de réélaborer la notion de « féodalité » entre les années 1950 et 1970,
l’article s’achève sur le choix fait au profit du terme « féodalisme » comme maître-mot à même de mieux représenter son modèle interprétatif mis à jour au cours des années 1970.
Original languageEnglish
Article number27801
Pages (from-to)1-22
Number of pages22
JournalL'Atelier du Centre de recherches historiques
Issue number27
DOIs
Publication statusPublished - 2023

Keywords

  • Duby (Georges)
  • Feudal society
  • Feudalism
  • Manorial system
  • Marxism

Fingerprint

Dive into the research topics of '"Feodalite, seigneurie, feodalisme": Georges Duby and medieval studies tradition'. Together they form a unique fingerprint.

Cite this