Entre l’Atlantique et l’Europe: l’émigration et le difficile rapprochement entre le Portugal et les pays de la CEE 1945-1968

Research output: Chapter in Book/Report/Conference proceedingChapter

Abstract

Cet article analyse la politique portugaise d’émigration depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale jusqu’au départ de Salazar du pouvoir, en 1968, pour apporter des éléments de réponse sur l’ambiguïté de la position étatique portugaise entre les pays de l’outre-Atlantique et les pays de la CEE. Il s’agit en particulier de comprendre comment la politique d’émigration définie et adoptée durant le régime dictatorial sert à renforcer les liens avec les pays transatlantiques tout en soutenant son projet d’autonomie politique et économique par rapport aux pays étrangers. D’autre part, comment l’émigration vers la France puis vers l’Allemagne a su remettre en cause cette politique d’émigration et a indirectement contribué, bon gré mal gré, au rapprochement avec les pays de la CEE. L’étude se base sur l’analyse des mesures prises pour exécuter la politique d’émigration, des pratiques administratives mises en place pour organiser les sorties et des accords signés avec les pays transatlantiques et les pays de la CEE.
Original languageFrench
Title of host publicationPeoples and Borders
Subtitle of host publicationSeventy Years of Migration in Europe, from Europe, to Europe [1945-2015]
EditorsElena Calandri, Simone Paoli, Antonio Varsori
Place of PublicationBaden-Baden
PublisherNomos
Chapter2
Pages15-36
Number of pages22
ISBN (Electronic)978-3-8452-7786-8
ISBN (Print)978-3-8487-3452-8
Publication statusPublished - 2017

Keywords

  • Emigração Portuguesa
  • Política de Emigração
  • Portugal
  • Relações Portugal Brasil
  • 1945-1968
  • Países transatlânticos
  • Países CEE

Cite this