Des choses qui ont traversé des océans

Sur la matérialité des transactions identitaires

Research output: Contribution to journalArticle

Abstract

Le texte rend compte d’une ethnographie réalisée au Brésil avec trois familles portugaises dont le parcours de vie transcontinental est passé par le Portugal, le Mozambique et le Brésil. Il montre que les objets qui ont accompagné les migrations de ces familles font partie de ce que Jean Remy (2015) désigne par la « matérialité du social ». Ces objets ont servi à reproduire, dans les nouvelles maisons, les habitudes incorporées dans les maisons du passé, à soutenir les processus de construction de la mémoire familiale et à consolider la reconstruction d’une position de classe. Ils ont été la matérialité du déroulement de leurs vies.
Original languageFrench
Pages (from-to)61-75
Number of pages15
JournalPensee Plurielle
Volume45
Issue number2
DOIs
Publication statusPublished - 24 Aug 2017

Keywords

  • Culture matérielle
  • Migrations
  • Identité
  • Diaspora portugaise
  • Brésil

Cite this