Apontamentos d’Irene Lisboa: entre l’exil intérieur et le débat avec le champ littéraire

Research output: Chapter in Book/Report/Conference proceedingChapter

Abstract

Apontamentos (1943) est le premier livre (dans une édition d’auteur) où Irene Lisboa abandonne définitivement son pseudonyme masculin João Falco: elle y révèle son isolement par rapport aux lecteurs et sa marginalisation dans le champ littéraire des annnés 1930-40. Il s’agit d’une oeuvre hétéroclite qui réunit non seulement des chroniques et des contes mais aussi une longue séquence de notes sur ses options esthétiques et idéologiques, qui d’ailleurs définissent son écriture en prose et en vers: le choix de formes fragmentaires et du registre documentaire aussi bien que de sujets banaux et de types anonymes de la reálité quotidienne; une vigilance aiguë sur l’expression des sentiments; la critique subtile d’un contexte de castration morale et politique qui a pesé lourd sur cet écrivain moderniste, réfractaire à la dictature de Salazar et aux formules panflétaires d’une certaine littérature engagée. Apontamentos est un témoignage réflexif du projet littéraire d’Irene Lisboa qui a atteint peu à peu la consécration de la critique et, paradoxalement, continue à subir jusqu’aujourd’hui l’oubli et l’injustice d’une posterité lente.
Original languagePortuguese
Title of host publicationFemmes Oubliées dans les Arts et les Lettres au Portugal (XIXème - XXème siècles)
EditorsMaria Silva, Maria Besse
Place of PublicationParis
PublisherIndigo
Pages171-186
Number of pages15
ISBN (Print)9782352601371
Publication statusPublished - 2016

Keywords

  • Campo literário
  • Crónica
  • Representação da cidade

Cite this

Carmo, C. I. (2016). Apontamentos d’Irene Lisboa: entre l’exil intérieur et le débat avec le champ littéraire. In M. Silva, & M. Besse (Eds.), Femmes Oubliées dans les Arts et les Lettres au Portugal (XIXème - XXème siècles) (pp. 171-186). Paris: Indigo.