Administrer les territoires d’une nation pluricontinentale: Représentations, connaissances et logiques administratives dans l’Empire portugais du XIXe siècle

Research output: Chapter in Book/Report/Conference proceedingChapter

Abstract

L’article identifie l’idée d’uniformité administrative et juridique des territoires d’Outre-mer de l’empire portugais comme une représentation volontariste dans une situation réelle marquée par de fortes discontinuités et une grande hétérogénéité des rapports de pouvoir. La présence du droit européen dépendait en réalité de rapports de force complexes, de l’agenda des différents agents et de leurs conceptions du bon gouvernement. Les agents colonisateurs avaient conscience des conditions du développement de l’administration coloniale, dans un monde de doubles souverainetés né des pactes de sujétion à la couronne portugaise. La nature hybride du droit local se doublait d’une séparation entre zones de peuplement européen ou fortement influencées par des formes culturelles européennes, et zones presque exclusivement habitées par des populations autochtones. Le texte met en rapport la nature plurielle des sociétés coloniales et des formes juridiques qui y étaient exercées avec la narration colonisatrice qui tentait de rendre compte de cette diversité de manière intégrée et unitaire.
Original languageFrench
Title of host publicationRaison Administrative et Logiques D'Empire (XVI-XIX siècle)
EditorsFrançois Godicheau , Mathieu Grenet
Place of PublicationRome
PublisherPublications de l'École française de Rome
Pages253-269
ISBN (Electronic)9782728314577
ISBN (Print)9782728314188
Publication statusPublished - 2021

Keywords

  • administration coloniale
  • agents coloniaux
  • code civil
  • empire portugais
  • Afrique lusophone

Cite this